Archive for novembre 2009

h1

La meilleure façon de marcher

27 novembre 2009

Et si, après tout, le concept de nouvelle philanthropie n’était pas qu’un phénomène de mode, qu’un simple outil marketing aux mains des entrepreneurs de la nouvelle économie financière ?

Et si ce mouvement s’ancrait véritablement dans les mœurs de nos grandes entreprises européennes ?

Selon une dépêche de l’AFP du 13 novembre 2009, Adidas, le numéro 2 mondial des équipements sportifs, a décidé de lancer en 2010 un projet-pilote pour développer, produire et commercialiser des chaussures de sport au Bangladesh ; un projet qui va dans le sens du « +social business+ », le concept d’entreprenariat prôné par Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006 et inventeur du micro-crédit pour les pauvres. L’objectif est de proposer des chaussures qui offrent une protection fiable face aux infections vermifuges très répandues et nocives et ce à un prix abordable pour la population pauvre ; ce prix pourrait être de moins d’un euro la paire, selon la presse allemande. A lire ou relire sur ce thème, un article de Françis d’Ormesson traitant du concept d’investissement socialement responsable (« Vers une nouvelle philanthropie : une réelle perspective européenne? « document n° 9 à télécharger sur le site d’EVPA).

Et si, pour aller au bout du rêve, une fois le projet Adidas mené à son terme, Michelle Obama, en exemplaire épouse du prix Nobel de la paix 2009 et dont la réputation d’exigence en matière de produit chaussant (Fashion Mag 24/11/09) dépasse largement les frontières du District de Columbia, pouvait décider de s’associer à sa promotion ?

Toute  trajectoire virtuelle donne lieu à un certain nombre de dérives et c’est bien ce qui en fait le charme ; ma balade au cœur de la nouvelle philanthropie a occasionné quelques détours et j’ai eu notamment plaisir à m’attarder sur ce site canadien que j’ai trouvé passionnant !

Publicités
h1

Temps de chien

19 novembre 2009

J’habite une résidence peuplée d’amis des chiens ; sur quatre étages, on dénombre en moyenne quatre chiens par palier.

C’est assez connu, les chiens en général s’expriment en aboyant. A l’étage où je me trouve, les aboiements se déclenchent au premier quart de tour de clé dans le canon de la serrure de ma porte, une sorte de bronca quotidienne qui devient pesante voire oppressante. Je suis donc devenue résolument opposée à l’élevage du chien en appartement et en ville.

Toujours à l’affût de solutions innovantes en matière de relance économique, j’ai été récemment interpellée par la lecture dans Le Point.fr de ce billet de Jacques Marseille (pardon, encore lui…) évoquant l’idée d’une taxe sur les chiens. Bien qu’en matière de relance, toute idée soit bonne à prendre, je crains qu’il ne faille malheureusement renoncer à cette éventuelle manne pour le redressement économique de notre pays. En effet, de récentes statistiques issues d’une enquête Facco-TNS Sofres 2008 publiée sur Facco.fr indiquent une baisse persistante du nombre de chiens en France, 7,8 millions en 2008 dont, qui plus est, seulement 60% sont des chiens citadins…

Non. Pour tenter de relancer la consommation française, il faut peut-être plutôt encourager des initiatives telles que celle de cette jeune styliste lyonnaise qui, après avoir séjourné aux Etats-Unis, se lance dans le business du prêt à porter pour chien (dépêche AFP du 11/11/09 reprise par FashionMag.fr).

A première vue, le pari peut sembler risqué car on croit savoir que les Français et les Américains ne partagent pas les mêmes habitudes de consommation ; cependant, à y regarder de plus près, un certain nombre d’indices me conduisent à penser que Céline Boulud a toutes ses chances d’apporter sa modeste contribution à la relance du secteur textile français.

En effet, quelques investigations sur le sujet m’ont permis de découvrir que nous pratiquions chez nous l’astrologie canine (oui, je l’avoue, je suis même allée consulter le profil du chien verseau pour m’assurer qu’il était tout de même un peu différent du mien…) ; j’ai fait connaissance avec une discipline nouvelle baptisée doggy dancing et découvert qu’il existait un annuaire plutôt bien fourni de praticiens comportementalistes spécialisés dans les relations de l’homme et du chien; et tant d’autres choses encore…

Ces découvertes me paraissent indiquer que le projet de Céline Boulud porte en lui les promesses d’un business florissant, c’est là tout le mal qu’on lui souhaite. Elles pourront peut-être conduire certains parmi nous à flairer de nouvelles pistes au cours de leur recherche d’emploi, qui sait?

Quant à me faire envisager mes rapports de voisinage sous un autre angle…

h1

Get off of my cloud !

12 novembre 2009

Je devais être dans les nuages…Je fais sans doute partie des dernières personnes à tout ignorer du cloud computing. Enfin, jusqu’à aujourd’hui. Croisant régulièrement ce terme au fil de mes lectures et trouvant l’intitulé de ce concept plutôt lyrique, j’ai décidé de ne plus rester sans savoir et je suis partie à la recherche de l’information. Les articles d’Hervé Le Crosnier (Le Monde diplomatique.fr) et de Cécile Ducourtieux (Le Monde.fr) m’ont aidée à décrypter l’essentiel et pour entrer plus avant dans le débat, j’ai trouvé la lecture de The Economist très instructive.

Je précise toutefois, qu’après lecture, on ira chercher la poésie et le lyrisme dans d’autres nuages : celui de Polonius, ceux des angelots de Raphaël ou encore ceux du bulletin météo y compris lorsqu’il est présenté par un militaire comme à la téle italienne…

h1

Madeleine

5 novembre 2009

La recherche d’un nouveau job vous amène parfois à découvrir des personnes, des endroits, des produits qu’un environnement professionnel routinier ne vous aurait pas donné la chance de croiser. A la faveur d’un récent entretien, j’ai redécouvert les magnifiques tissus VLISCO, fabriqués suivant le fameux procédé du wax hollandais. Une sorte de madeleine pour moi puisqu’en Côte d’Ivoire où j’ai grandi, il était du plus grand chic de porter le véritable, l’authentique wax hollandais…

Le job n’était finalement pas pour moi. Peu importe, j’ai pris un plaisir fou à me promener sur ce site internet très bien fait dont je conseille la visite aux amateurs de belles choses.

%d blogueurs aiment cette page :