h1

Get off of my cloud !

12 novembre 2009

Je devais être dans les nuages…Je fais sans doute partie des dernières personnes à tout ignorer du cloud computing. Enfin, jusqu’à aujourd’hui. Croisant régulièrement ce terme au fil de mes lectures et trouvant l’intitulé de ce concept plutôt lyrique, j’ai décidé de ne plus rester sans savoir et je suis partie à la recherche de l’information. Les articles d’Hervé Le Crosnier (Le Monde diplomatique.fr) et de Cécile Ducourtieux (Le Monde.fr) m’ont aidée à décrypter l’essentiel et pour entrer plus avant dans le débat, j’ai trouvé la lecture de The Economist très instructive.

Je précise toutefois, qu’après lecture, on ira chercher la poésie et le lyrisme dans d’autres nuages : celui de Polonius, ceux des angelots de Raphaël ou encore ceux du bulletin météo y compris lorsqu’il est présenté par un militaire comme à la téle italienne…

Publicités

3 commentaires

  1. Nuages, merveilleux nuages… Le cloud computing, tu as raison, est loin d’être poétique ou même immatériel. Voir par exemple cette image d’un « data center » de Google : http://xpda.com/junkmail/junk205/P1120129.JPG


  2. carine, bravo pour votre blog !
    l’article de « the economist » est en effet remarquable, mais savez-vous ce qu’est véritablement un nuage ?



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :